Avant Géronde

L’un des premiers en Suisse à s’intéresser à la cause des sourds est le pasteur Heinrich Keller (1728-1802), en 1786, il publie un « Essai sur le meilleur moyen d’enseigner aux sourds-muets ».Toutefois, il faut attendre 1813 pour que le premier institut suisse pour enfants sourds ouvre, à Yverdon. En Valais, il faudra encore patienter presque un siècle pour voir apparaître un tel établissement, sur la colline de Géronde.